Programme « Tujenge (Construisons) » pour limiter des conflits au Nord-Kivu et en Ituri


Le programme « Tujenge (ou construisons, en français) » vise à contribuer à la prévention des conflits, à promouvoir une paix durable et une gouvernance adaptée aux citoyens et à la croissance économique. Il s’agit d’un programme de l’USAID, mis en œuvre par l’ONG Mercy Corps RDC, en consortium avec 11 organisations au niveau local.  

Mardi 15 mars 2022, en ville de Beni, à l’hôtel Okapi Palace, l’ONG Mercy Corps a organisé un atelier de lancement du programme de partenariat pour le développement de l’Est du Congo « Tujenge (Traduisez : construisons) ». c’était en présence des plusieurs personnalités, des ONG locales et d’autres structures de la société civile. Cet atelier a été organisé après le lancement officiel du programme à Goma le 22 février 2022.

Il s’agit d’un projet qui sera mis en œuvre à Beni au Nord-Kivu et à Mambasa en Ituri. Le choix de ces entités est stratégique. « Un des volets du programme porte sur la consolidation de la paix. Il s’agit de travailler avec les citoyens et d’organiser des dialogues communautaires pour qu’ils arrivent à se parler entre eux. Cette approche va aider à résoudre certains différends dans la communauté de façon pacifique », explique Michelle Akpo, Directrice de programme.

Développer et rechercher la paix

Michelle Akpo poursuit que ce programme va renforcer les fondements d’une paix durable au Nord-Kivu (Beni) et en Ituri (Mambasa). « Les gens peuvent dialoguer sans violence et trouver un terrain d’entente à leurs différends », a-t-elle renchéri.

Ce programme est aussi un appui psychosocial et juridique aux jeunes sortis des groupes armés et aux survivants des différents conflits. Il va permettre aussi la croissance économique à travers l’appui aux chaînes des valeurs agricoles comme le café et le cacao.

Le maire intérimaire de Beni, le commissaire supérieur principal, Lambert Mukendi a, à cette occasion, appelé la population à s’approprier ce projet d’intérêt communautaire. « Mon message est clair : tout ce qui a trait au développement et à la recherche de la paix nous intéresse beaucoup et je demande à la population de s’approprier ce programme », a-t-il conseillé.

Des participants à l’atelier de lancement du projet “Tujenge” © Photo J. Kataliko

Lors de lancement de ce programme à Goma, le vice-gouverneur militaire le Général Romy Ekuka Lipopo avait rassuré de l’appui de toutes les institutions provinciales pour sa réussite. « Je suis persuadé que ce projet va aider la population à jeter des bases solides d’une paix durable aux vues des approches qui seront développées », assure-t-il.

Jonathan Kataliko


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *