Dans la prévention contre le paludisme en RDC, deux moyens de lutte sont souvent utilisés : l’insecticide et les moustiquaires imprégnées. La population se bouscule pour les obtenir en grand nombre lors des campagnes de distribution gratuite. Mais, dans plusieurs coins du pays, des cas de paludisme ne cessent d’augmenter. SelonLire la suite

Ils sont pléthoriques sur le marché. Présentés sous des étiquetages trompeurs éclatants, ces produits sont très accessibles et étouffent la production locale. Ils renforcent la saveur et l’arôme. Des ingrédients magiques, certes, mais des poisons aussi vicieux que silencieux. A Goma, au DICODERMANOKI (Dispensaire de consultance dermatologique du Nord-Kivu), enLire la suite

L’engouement pour la céréale pousse les agriculteurs congolais à accroître leur production. Grilleurs et responsables des unités de transformation se bousculent pour se procurer ces graines. Il s’agit du maïs, bonne affaire  et aliment de base pour la population locale. A Butembo comme dans d’autres villes de l’Est de laLire la suite

Pourtant distribuées pour protéger des populations contre la malaria, aujourd’hui les moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée (MILD) servent désormais à autre chose. Cet usage dicté par des superstitions sociales, augmente les risques du paludisme dans plusieurs villes et agglomérations de l’Est de la RDC. Une attitude décriée par lesLire la suite

Les Ngadiadia (ou kadika), noix de Kola, Murondo, Ndehe, tonga, mabongo, bombi, fumbwa… font parties des produits forestiers trop prisés. Si certains les prennent pour leurs vertus médicinales et nutritives, d’autres les consomment pour leurs côtés aphrodisiaques. C’est ce que explique la première partie du reportage de Hervé Mukulu, réaliséLire la suite

Parmi les mesures barrières pour prévenir le coronavirus figure le port correct du masque bucco-nasal. Mais le constat fait état d’une situation peu reluisante au Nord-Kivu, à l’Est de la RDC. Beaucoup de personnes démontrent aujourd’hui une lassitude à porter le masque malgré que les autorités sanitaires continuent d’insister… ChacunLire la suite