Depuis le 27 juillet 2020, le gouvernement congolais, tente d’officialiser le braconnage sur son territoire. Un décret en gestation pourrait permettre de se taper une espèce en protection en s’acquittant légalement d’une certaine taxe. Une décision qui ne laisse pas indifférents les acteurs environnementaux. Visiblement fâché, Popal Isse Vossy, MusicienLire la suite